Yoga du rire en garderie

Est-ce que je recommande de faire du yoga du rire avec les petits enfants? Je réponds OUI, en gardant à l’esprit les principes et les suggestions suivants :

  • Pour garder le groupe motivé, proposez des activités qui sont adaptées à l’âge des enfants et à leur niveau cognitif. Évitez de mélanger des groupes d’âge différents.
  • Demandez l’aide de plusieurs adultes qui connaissent le groupe et peuvent vous aider à dissiper les appréhensions et à surmonter les barrières de communication en initiant les exercices avec vous : il semble qu’à un âge aussi jeune, il n’est pas toujours facile d’établir un contact interpersonnel systématique – les enfants ont d’abord fait les exercices avec les adultes, et ce n’est qu’après qu’ils l’ont fait avec les autres enfants.
  • Prévoyez beaucoup d’espace pour faire des exercices au sol.
  • Trouvez un moyen de piquer la curiosité des enfants dès le début de la session.
  • Portez des couleurs vives!
  • Soyez aussi enthousiaste que possible (très enthousiaste, même davantage qu’avec les adultes!)
  • Soyez capable d’entrer dans le monde imaginaire de l’enfance lorsque vous planifiez le déroulement de vos activités – usez de créativité, de flexibilité et restez ouvert(e) aux surprises!
  • Prévoyez plusieurs bonnes chansons adaptées au groupe et au rire, éventuellement pour faire danser les enfants.
  • Soyez en forme – hahaha! Si un cours ordinaire de yoga du rire est comme un entraînement cardiovasculaire modéré, avec les enfants, c’est un entraînement intensif!
  • Écoutez votre cœur : si vous sentez que vous préférez vraiment faire du yoga du rire avec des adultes, des aînés et/ou des entreprises, ou si vous n’avez aucune expérience en animation de groupe avec les jeunes enfants, ne vous jetez pas à l’eau – c’est une expérience fabuleuse mais qui exige beaucoup d’énergie et d’adaptabilité.
  • Si vous décidez quand même de vous jeter à l’eau, vous allez vous AMUSER! Vous repartirez chez vous certainement épuisé(e), mais avec un grand sourire dans votre cœur…
  • This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

    Comments are closed.